16 décembre 2016

Dampsmesnil - la mare d'Aveny

Que fait-on le soir de Noël ? Les uns vont dans les églises pour célébrer la messe de minuit, les autres se réunissent en famille et attendent la venue du Père Noël. Alors, on circule, on cause, on rit et on raconte n’importe quoi ! À Dampsmesnil, il en est de même, on bouge, on va à la messe, on papote. Pourtant si tout paraît ordinaire, rien n’est vraiment pareil qu’ailleurs ! Aveny est un gentil hameau à quelques enjambées de Dampsmesnil. Dans ce hameau, Madame de Cacaux Rouge possède une mare ; comme... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2016

Les Andelys - L'homme et son ombre

Il n’est pas de plus fâcheux voisinage, pour les terres arables, que celui des bois. Outre qu’elles ne sont point exemptes de servitudes communes à la plupart des champs, elles ont de plus l’inconvénient d’être, pendant une grande partie du jour, privées des rayons du soleil, par suite de l’ombre que projettent leurs incommodes voisins. Cette circonstance nuit considérablement à leur fécondité. C’est un assujettissement que l’on doit cependant supporter et auquel on ne peut se soustraire, car chacun est libre de planter son terrain... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 septembre 2016

Harcourt - Le lévrier de Villeret

Un des seigneurs du domaine de Villeret, situé dans les environs d'Harcourt, eut, dit-on, quelques contestations avec sa sœur au sujet de leur héritage commun. Un jour, ces contestations s'envenimèrent de telle sorte, que le seigneur de Villeret, poussé à bout, s'écria :– Que celui de nous deux qui a sciemment tort, soit frappé de la foudre.Il disait ces paroles solennelles pour en imposer à sa sœur, car il savait trop bien que ses propres prétentions étaient injustes. Au moment, cependant, où il achevait de prononcer ce... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2016

Roncenay-Authenay - La clé du trésor (2)

À quelques centaines de pas du castel de Mouceaux s’élevaient dans une prairie, sur les bords de l’Iton, trois énormes blocs de rocher, superposés l’un à l’autre. C’était pour le pays un monument redoutable auquel se rattachaient mille histoires effrayantes ; c’était à peine si, le jour, le pâtre en laissait approcher ses troupeaux, et, quand la nuit venait, personne n’aurait passé auprès sans frémir.Ce soir-là pourtant, deux jeunes gens étaient accroupis près de ces pierres. Le vent grondait à l’entour, balayait les grains de... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2016

Roncenay-Authenay - La clé du trésor (1)

Sur les bords de l’Iton s’élevait autrefois le château de Mouceaux, château gris et sombre, castel enfumé et triste, avec son donjon, dont les créneaux démantelés se miraient dans le courant du fleuve qui baignait leur pied.Un soir de la fin d’automne, le son d’un luth faisait résonner la voûte de la grande salle, ce qui devait paraître étrange, car rarement le pont-levis s’abaissait pour recevoir de nobles hôtes ; rarement chevaliers et écuyers s’y arrêtaient ; plus rarement encore bardes et trouvères y demandaient... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2016

Harcourt - le lévrier de Villeret

Un des seigneurs du domaine de Villeret, situé dans les environs d'Harcourt, eut, dit-on, quelques contestations avec sa sœur au sujet de leur héritage commun. Un jour, ces contestations s'envenimèrent de telle sorte, que le seigneur de Villeret, poussé à bout, s'écria :– Que celui de nous deux qui a sciemment tort, soit frappé de la foudre.Il disait ces paroles solennelles pour en imposer à sa sœur, car il savait trop bien que ses propres prétentions étaient injustes. Au moment, cependant, où il achevait de prononcer ce... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2016

Pont-de-l'Arche - l'origine du pont

« Par saint Vigor mon patron voici bien du nouveau ! Pauvre passager que je suis ! comment nourrir, maintenant, ma bonne mère que j’aime comment épouser Brigide, la fille du pêcheur ? »Et le malheureux s’élança dans la ville, criant partout au miracle !C’est qu’en vérité ses yeux avaient été frappés d’un bien incroyable prodige : la veille encore, lorsqu’aux rayons du soleil couchant il avait attaché sa barque au rivage, la Seine passait libre et fière devant sa cabane : esclave aujourd’hui,... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2016

La dame du Manoir Fauvel (2)

Bien des fois l’image du jeune comte de Vieuxville se présenta à l’esprit de la dame du Manoir-Fauvel ; bien des fois elle le vit dans ses rêves ; bien des fois elle en entendit parler, et en si bons termes, qu’elle ne put s’empêcher de l’aimer.Le bruit se répandit dans le pays qu’un des seigneurs du voisinage allait donner un grand bal… Toute la noblesse des environs était conviée et certes le comte Onfroy devait être au nombre des invités.La dame du Manoir-Fauvel dit à son écuyer :— Mon fidèle Otbert, pour raison... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2016

La dame du Manoir Fauvel (1)

À trois lieues de Pont-Audemer, dans la commune de Trouville-la-Haule, non loin de la falaise escarpée qui domine la Seine entre Quillebeuf et le Vieux-Port, on aperçoit encore aujourd’hui, au milieu d’un bois appelé le bois du Manoir-Fauvel, quelques amas de pierres, quelques vestiges de massives fondations… Avec un peu de bonne volonté, on retrouve même la forme d’une tour. Un antiquaire n’hésiterait pas à affirmer qu’une forteresse a existé sur cet emplacement. Demandez des renseignements aux gens du pays et ils vous raconteront. ... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2015

Gisors - L'eau du Réveillon

La petite source est située près de Gisors ; on l’appelle le Réveillon. Voilà sa vertu miraculeuse : si l’on boit de cette eau enchantée, il faut revenir mourir à Gisors, en quelque lieu que l’on soit exilé. Du temps des croisades, dit M. d’Arlincourt, les pèlerins du canton, qui avaient fait vœu d’aller en Palestine, ne manquaient pas d’aller boire au Réveillon, pour revenir au toit natal, et ne point mourir aux rives étrangères. Nos soldats de la République et de l’Empire ont été s’abreuver aussi à la petite fontaine, sans... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,