Légendes, coutumes et traditions ayant pour lieu une commune de l'arrondissement.
30 décembre 2016

Sai - Le loup garou

Il existait à Sai beaucoup de croyances superstitieuses, dont je ne puis donner ici qu’un simple aperçu. « Vous connaissez, poursuit mon ami G…, l’ormeau qu’on appelle encore aujourd’hui l’ormeau au garrot, c’est un rejeton de l’ancien, que ma mère a encore vu. Il avait plusieurs brasses de circonférence. Il se trouve dans les champs, à gauche de la route d’Almenesches, à environ 800 mètres du Pont de Fligni. Là, il y avait autrefois un fort village ; c’était le rendez-vous des garous. Quoique vous sachiez ce qu’on entendait... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2016

La Cochère - La demoiselle et le Monsieur habillé de rouge

Une jeune fille fit rencontre d’un beau Monsieur habillé de velours rouge et monté sur un élégant cheval noir, dans la commune de la Cochère, voisine de celle où je suis née. Le Monsieur, la voyant éplorée, lui demanda la cause de son chagrin.— Quel sujet, lui dit-il, ma belle enfant, fait couler vos pleurs ?La demoiselle répondit :— Mon bon Monsieur, je cherche une place pour entrer en condition. Voici la nuit qui arrive et je ne sais où je vais pouvoir la passer.Le Monsieur lui dit :— Si vous voulez,... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juillet 2016

Cahan - faux frère

Un jeune cadet de famille auquel M. de D..., de la Fosse, avait refusé sa fille en mariage forma, d'accord avec elle, le projet de l'enlever. Mais, instruit de l'heure et du lieu du rendez-vous par un message qu'il s'était fait remettre par un mendiant auquel il avait été confié, le frère de la jeune fille y alla à sa place, après avoir revêtu les habits de celle-ci. La nuit était profonde, et trompé par le déguisement, le cavalier tendit la main à celui qu'il prenait pour sa fiancée, afin qu'elle montât en croupe derrière lui.... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2016

Montmerrei - la Pierre Tournoire

Sur les confins du Perche et de la Normandie, dans la commune de Mont-Merrey, à trois kilomètres de Mortrée, se trouve le "camp de César", appelé aussi le Châtellier. (...) Sur une colline qui forme comme un versant du camp de César, se trouve une large pierre affectant la forme d'un carré long et supportée par trois autres pierres à demi enfouies dans le sol. Pour nous, c'est un dolmen ou autel druidique ; pour les habitants du pays, c'est la "Pierre Tournoire". (...)Les "anciens" racontent que le dolmen, ou plutôt la Pierre... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2016

Le chêne au muet

Un domestique que le sieur Mathieu Le Bailly de la Motte, personnage protestant, avait eu pendant quelque temps à son service et qui avait quitté sa maison on ne sait pourquoi, connaissait non seulement la position de fortune de son ancien maître, mais encore était très au courant des usages du logis. Cet homme comptait peu sur les moyens de défense des châtelains et avait résolu leur perte dans le but de s’enrichir. Il s’empressa donc d’accepter l’offrande d’une forte somme qu’un aventurier des environs lui offrit pour le guider en... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2015

Le marais de Briouze

La légende raconte qu’un soir de Noël, de pauvres hères tentèrent de trouver refuge dans la commune auprès de moines. Ces derniers ne faisant pas preuve de charité chrétienne, une malédiction fut jetée sur cette petite commune. En guise de punition divine, un orage éclata, et il plut tant et si bien que le monastère fut dit-on enfoui dans le marais. Les anciens racontent que les nuits d’orage on entend encore dans ces lieux les cloches de ce monastère perdu…La légende a sans doute comme fond de vérité un accident géologique du genre... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2015

Ménil-Jean - Le trésor du vieux château

Nous n’avons aucun témoignage écrit relatif à l’existence de ce château, mais une légende de trésor resté dans la forteresse féodale, rapportée par Mme Duchemin-Lanos. « Un habitant de Batilly hanté par cette tradition de richesses enterrées là, résolut d’en avoir le cœur net. Parti au jour naissant, il avait traversé le bourg actuel de Ménil-Jean et pris le chemin de la Villette. Au virage, dès avant la descente, à mi-chemin entre le bourg et le pont, il s’était arrêté pour saluer civilement un homme qui besognait là et qui en... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juillet 2015

Craménil - La pierre du Grand-Douit

Le diable, autrement Gargantua ou le géant, envoya un jour un défi à saint Pierre pour faucher. Saint Pierre accepta, et l’on convint de se trouver sur Crasmesnil, car la place était difficile, les champs étaient couverts çà et là de gros rochers qu’il faut savoir éviter, et le grain si court et si glissant qu’à peine on peut le saisir. Gargantua monta dans son chariot traîné par trois démons, s’étant muni de sa faux et de son olivier garni de sa pierre affiloir. Il venait de loin, car il voyageait depuis longtemps ; lorsqu’il... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mai 2015

Forêt-Auvray - La Tour des Morts

AloyseLe vieux château de la Forest-Auvray est situé sur le bord de l’Orne, dans une étroite vallée, bordée de rochers noirs, escarpés, dont quelques-uns, menaçant le ciel, s’élèvent à plus de quarante mètres du sol ; çà et là végètent, dans des crevasses, des bruyères brûlées du soleil, des genêts aux grappes jaunes, des pins au sombre feuillage ; puis, de place en place, à travers les dentelures des rochers, de gracieuses touffes de bouleaux et de chênes montrent leur faîte brillant, comme une fleur sur un précipice ;... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2015

Argentan - le fé amoureux

Il paraît que ce Fé masculin n’est point une particularité ; d’après les détails qui nous ont été transmis, il appartiendrait à une classe d’êtres connus en certains cantons de la Basse-Normandie et qu’il faut ranger dans la catégorie des Fées champêtres, dont leur sexe seul les distingue. Sa qualité d’amoureux n’est pas non plus un cas exceptionnel ; c’est le caractère de l’espèce entière d’être sujette à s’épandre, quoique d’une passion platonique et toute contemplative, des femmes qui, par leur douceur et leur beauté,... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,