Légendes, coutumes et traditions ayant pour lieu une commune de l'arrondissement.
07 novembre 2016

Tonneville - la Demoiselle de Tonneville

Du vivant de la fille d’un seigneur de Tonneville qu’on ne désigne pas autrement que sous le nom de Demoiselle, il y avait procès entre les deux paroisses pour la propriété de la lande, que chacune voulait posséder seule. Ce procès qui durait depuis longues années, la Demoiselle le prit si fort à cœur qu’elle s’écria un jour :– Oui, si j’avais un pied dans le ciel et l’autre dans l’enfer, je retirerais le premier pour avoir la lande toute entière.Ces mots furent répétés et commentés dans le public, et à sa mort on... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2016

Héauville - La demoiselle d'Héauville

Héauville se trouve au nord de Diélette, à quelque distance de la côte. Voici ce qu'on m'a raconté sur une demoiselle qui se promène la nuit sur la lande de cette petite commune. Les faits se seraient passés assez récemment.Un forgeron d'Héauville revenait de Cherbourg avec une somme de charbon de terre ; une fois arrivé dans la lande, il vit tout à coup une belle demoiselle vêtue de blanc et plus grande que nature marcher devant lui. Il comprit bien vite à qui il avait affaire et ne s'effraya pas trop.- Ah ! mademoiselle, lui dit-il,... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juillet 2016

Gréville-Hague - le goublin Gabriet

Généralement les goublins sont silencieux ; mais il y en a qui parlent. Il y en avait un au hameau Fleury à Gréville, qui avait le don de la parole. On l’avait nommé Gabriet et il connaissait très bien son nom. Il prenait diverses formes ; c’était tour à tour un chien, un chat, un veau. On n’en avait pas peur. On lui parlait ; il comprenait, il répondait même quelquefois ; mais il ne causait jamais familièrement.Une nuit, il réveille la maîtresse de la maison. Il avait relevé la pierre du foyer.— Voilà de... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2016

Bricquebec - les magiciens

Les écoliers qui ont étudié la philosophie comme disent nos villageois, sont suspectés d'avoir des connaissances magiques. On croit que, grâce à ces connaissances, ils peuvent se rendre invisibles, se changer en plusieurs espèces pour visionner, de nuit, les passants, etc.Les enfants, et même des personnes âgées, croient que leur curé à un grimoire et que, s'il voulait s'en servir, il pourrait faire beaucoup de choses prodigieuses.Avant la première Révolution, les magiciens, par des poudres qu'ils envoyaient en l'air au milieu des... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2016

Barneville-Carteret - le criard

Il se fit tard. Leur causerie, cette causerie sur des riens qui sont tout dans la vie du cœur, s’était éteinte dans des baisers qui eux-mêmes s’étaient éteints sur leurs lèvres en s’y prolongeant. Ils n’entendirent plus que le battement de leurs artères et la mer, cette Veilleuse éternelle, comme Dieu, son maître, qui brisait mollement contre le talus des murs du manoir ses flots assoupis.Un cri perçant vibra dans le vaste silence.— Quel est ce cri ? dit Hermangarde surprise et troublée.Ryno lui-même avait tressailli en... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 novembre 2015

Le goublin somnambule

Le goublin n’est pas méchant, loin de là, il est ami de l’homme et vit familièrement avec lui ; il prend toutes sortes de formes, tantôt c’est un gros chien noir qui vient tous les soirs se chauffer au coin du feu, c’est un lièvre ferré qui se promène sur un pont, un cheval blanc qui apparaît dans un pré voisin de l’habitation, mais le plus souvent c’est un matou noir, aux yeux brillants, qui parcourt la maison en grondant, s’assied dans l’âtre, et quelques fois se laisse caresser ; les goublins, quelque forme qu’ils aient,... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2015

Le rémouleur et les bêtes

Un soir un rémouleur demande à loger dans une maison pour la nuit. Il avait assez mauvaise tournure et on ne se souciait pas de le recevoir. On lui dit que la maison n'était pas bien sûre et que les bêtes pourraient bien venir le manger.- Ce n'est pas gênant, dit-il et il va se coucher dans le pressoir.A la première lueur du jour, voilà qu'un loup arrive.- Tu veux me manger, lui dit-il, je ne peux pas t'échapper. Mais permets moi de m'amuser encore un peu avant d'être mangé.Le loup y consent. Le rémouleur se met à jouer de... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2015

Branville-Hagues - Le corps de la fosse Yvon

— Ainsi, vous, douanier, vous n’avez peur de rien pendant les nuits que vous restez dehors à vous promener dans les falaises ?— Je ne rencontrerai jamais le varou. Mais si je rencontrais à sa place quelque mauvais plaisant qui entreprît de me faire peur, je le corrigerai d’importance.— Mais à la Fosse Yvon, au croisement de la route de Beaumont à Cherbourg, et de celle qui va à Gréville, est-ce que vous aimeriez à passer là le soir ? Vous savez qu’il y est arrivé quelque chose de bien étrange !— On... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 avril 2015

Cherbourg - les fées du Roule

Les grottes des fées sont nombreuses ; celle qui se trouve au pied de la montagne du Roule, semble tout à fait taillée pour avoir été autrefois un antre divinatoire. Située sur les flancs d’une montagne, au milieu d’un bouquet d’arbres, l’ouverture tournée au nord, dans un lieu d’où l’œil pouvait se promener au loin, elle a dû être pour les environs une espèce d’antre de Trophonius. Sur une table qui se trouvait à l’entrée, et qui maintenant est détruite, la prêtresse faisait ses conjurations et évoquait, au fond de l’antre,... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2014

Flamanville - Le dragon

Vers le milieu du Ve siècle, Flamanville, petit village normand assis sur un roc de granit en face de l’océan, ne se composait que de quelques cabanes de pêcheurs. Un dragon désolait la contrée et chaque année on voyait se renouveler la cérémonie dans laquelle les Athéniens désignaient les enfants qui étaient donnés en pâture au Minotaure. Mais on venait d’apprendre que l’illustre Germain, le saint évêque d’Auxerre, parcourait la Grande-Bretagne, détruisant l’hérésie de Pelage et étonnant le monde par ses miracles. Les pêcheurs... [Lire la suite]
Posté par Piterne à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,